Échange

Lors d’un transfert de propriété, un acquéreur peut fournir un bien en contrepartie d’un autre. Il s’agira alors d’un échange. Cette manière de procéder se distingue peu de la vente et est soumise aux mêmes règles à moins de dispositions spéciales. Dans le cas où les biens échangés ne sont pas d’égales valeurs, l’un des échangistes peut devoir un solde alors compensé par un ou des paiements en argent. Afin d’en garantir le paiement, une hypothèque immobilière peut être créée; voilà pourquoi obtenir les services d’un notaire constitue la meilleure des sécurités pour une transaction réussie.